• watt-son-photo-v01

  • ENERGIES ET CARBONE

    Coucou ! Bienvenue sur mon nouvel article. Aujourd’hui j’ai décidé de vous parler contenu carbone des énergies… Kézako allez-vous me dire ? Mais pas de panique, c’est très simple à comprendre. Laissez-moi vous expliquer.

    Le contenu carbone c’est simplement la quantité de gaz à effet de serre émis par chaque activité humaine, qu’on exprime en équivalent CO2 par kilowattheure (KWh). En résumé, plus ce chiffre est faible, mieux c’est !

    Laissez-moi vous présenter le contenu carbone de différentes énergies.

  • Nucléaire

    Ce n’est pas une énergie renouvelable car elle dépend d’un combustible fossile, l’uranium, dont le minerai radioactif est contenu dans le sous-sol de la Terre. Elle permet de produire de l’électricité, dans les centrales thermiques nucléaires, appelées centrales électronucléaires, grâce à la chaleur dégagée par la fission d’atomes d’uranium.

    Son contenu carbone est certes assez faible (16g CO2 eq/kWh en valeur médiane), cependant elle génère des déchets radioactifs sur de très longues durées qui sont  complexes et coûteux à gérer.

  • Photovoltaïque

    L’énergie solaire photovoltaïque est produite à partir du rayonnement solaire.

    L’énergie produite par une centrale solaire photovoltaïque est dite renouvelable, car sa source est considérée comme inépuisable à l’échelle de temps humaine. Ainsi, même si la fabrication des panneaux photovoltaïques, leur installation et leur exploitation consomment de l’énergie issue en grande partie de sources non renouvelables, un système photovoltaïque produit entre 20 et 40 fois plus d’énergie que ce qui a été utilisé pour le fabriquer, pour un contenu carbone médian d’environ 46g CO2 eq/kWh.

  • Gaz naturel

    Le gaz naturel est un combustible fossile présent naturellement sous forme gazeuse dans les roches poreuses du sous-sol. Il est généré à partir de la sédimentation de matière organique vieille de plusieurs millions d’années. Il participe pour environ 20% à la production de l’électricité. Considéré comme un combustible souple, efficace et simple d’utilisation, il peut être stocké et transporté. Lors de sa combustion, le gaz génère, à production d’énergie équivalente, environ 3 fois moins de CO2 que le charbon, même s’il reste plus émetteur que les autres énergies que je vous présente .

  • Charbon

    Le charbon est une roche sédimentaire exploitée dans des charbonnages en tant que combustible et formée à partir de la dégradation partielle de la matière organique des végétaux. Pour atteindre l’objectif des négociations internationales sur le climat de maintenir la hausse des températures en deçà de 2 °C par rapport à l’ère préindustrielle, il faudrait globalement s’abstenir d’extraire plus de 80 % du charbon disponible dans le sous-sol mondial, d’ici à 2050. En effet, le charbon est la source d’énergie la plus carbonée avec 1001g CO2 eq/kWh.

    .

  • Eolien

    C’est l’énergie du vent dont la force motrice est transformée au moyen d’un dispositif aérogénérateur comme une éolienne. Pour la production d’énergie électrique ; l’éolienne est alors couplée à un générateur électrique pour fabriquer du courant continu ou alternatif. Le générateur est relié à un réseau électrique ou bien fonctionne au sein d’un système « autonome » avec un générateur d’appoint et/ou un parc de batteries ou un autre dispositif de stockage de l’énergie.

    Cette source d’énergie est parmi les moins carbonées de cette liste, juste au dessus de l’énergie hydroélectrique.

  • Hydroélectrique

    L’énergie hydraulique permet de fabriquer de l’électricité, dans les centrales hydroélectriques, grâce à la force de l’eau. Cette force dépend soit de la hauteur de la chute d’eau (centrales de haute ou moyenne chute), soit du débit des fleuves et des rivières (centrales au fil de l’eau). C’est l’énergie qui émet le moins de gaz à effet de serre, elle est utilisable rapidement grâce aux grandes quantités d’eau stockée et c’est une énergie renouvelable très économique à long terme.